Revoltes.org - Portail d'information sur la Peine de Mort
 


L'affaire en un clin d'œil



En 1989, Teng Xingshan est exécuté en Chine pour le crime d'une jeune femme, Shi Xiarong

16 ans plus tard, sa prétendue victime réapparaît dans sa ville natale. La famille du condamné à mort va intenter une action contre le gouvernement

Les journaux se sont fait l'écho de 2 affaires similaires dans le pays. La polémique enfle

 

   
   
   
 

17 juin 2005
En Chine, la victime d'un homme exécuté il y a 16 ans réapparaît dans sa ville natale



En 1987, le jeune Teng avoue - probablement sous la torture - un meurtre qu'il n'a jamais commis. Deux ans plus tard, il est fusillé pour l'assassinat de Mme Shi, une femme du quartier disparue qui réapparaît mystérieusement seize ans plus tard. La justice s'est trompée mais elle ne peut pas réparer son erreur. Polémique en Chine.

 
Peine de mort en Chine
 

En avril 1987, la police chinoise découvre un cadavre démembré dans une ville de la Province de Hunan. Une enquête bâclée arrive à la conclusion qu'il s'agit de Shi Xiaorong et que Teng Xingshan est son assassin, un boucher prétendument amoureux d'elle.

Lors de son procès, la police affirme qu'il a confessé son crime. La sentence tombe : peine de mort, il sera exécuté dans deux ans.

En 1989, Teng Xingshan se présente donc devant le peloton d'exécution et meurt dans l'oubli et l'anonymat. L'histoire aurait dû en rester là.

Mais près de vingt ans plus tard, la famille du condamné entend des rumeurs. Mme Shi serait de retour, dans sa ville de la province de Guizhou. Elle aurait été vendue à un homme, raison pour laquelle elle aurait quitté la région durant toutes ces années. Lorsque la police lui apprend que Teng Xingshan a été exécuté, elle répond qu'ils ne se connaissent pas.

Après plusieurs cas similaires, la polémique enfle

La famille de l'homme injustement mis à mort va intenter une action en justice contre les autorités chinoises alors que la polémique enfle dans le pays.

Il y a deux mois, un cas très ressemblant avait noirci les journaux : un homme avait avoué un meurtre imaginaire sous la torture. Il venait d'échapper à la peine de mort.

En avril de la même année, un Chinois avait retrouvé la liberté après une détention de 11 ans, accusé du meurtre de sa femme, qui venait de réapparaître.



En plus :

Jeux olympiques de Pekin
En 2001, 51 des 115 électeurs du CIO attribuent les Jeux olympiques à Pékin. Les droits de l’homme sont évoqués et la Chine s’engage à progresser. Dès lors, au sein de l’opinion publique, deux camps s’affrontent. Ceux qui trouvent ce « cadeau olympique » inacceptable et les autres, qui voient en ces Jeux un tapis rouge vers la démocratie...

La Chine, entre histoire, politique et tourisme
En 4000 ans d’histoire, la Chine a vu se succéder les empires et les régimes totalitaires. République populaire depuis 1949, elle est dirigée d’une main de fer par un gouvernement communiste se réclamant de Marx et de Lénine.




 

Revoltes.org Portail d'information sur la peine de mort / www.revoltes.org / @contactez-nous