Revoltes.org - Portail d'information sur la Peine de Mort
   
   
   
 

La peine de mort en Chine

En Chine, les chiffres concernant l’application de la peine de mort ne sont pas publics. Il faut donc se contenter d’estimations… effrayantes. Chaque année, la Chine exécute plus de personnes que le reste du monde. Entre 1990 et 1998, Amnesty International y a recensé plus de 25'400 condamnations à mort et plus de 16'600 exécutions.


 
 

Avant les événements majeurs ou les vacances, le gouvernement profite de l’inattention populaire pour procéder à des exécutions de masse. Au début de l'année 2000 par exemple, la Chine a fusillé au moins 44 personnes durant les deux semaines qui précédaient le Nouvel-An chinois. Parmi eux, un ancien employé de banque reconnu coupable de détournement de fonds.

Avant d'être présenté au peloton d'exécution, les condamnés sont exhibés publiquement. La population les humilie et les accompagne jusqu'au terrain d'exécution. Certains crimes mineurs sont sanctionnés de la peine capitale. C'est notamment le cas des infractions sur la loi des stupéfiants, des fraudes fiscales, des vols de cartes de crédit et du séparatisme.

En 2007, sous la pression des Jeux olympiques, la Chine révise le système judiciaire régissant la peine capitale et affirme réduire le nombre des exécutions mais Amnesty International continue à déplorer un manque de transparence :

« La Chine reste le pays du monde qui a le plus recours à la peine de mort, même si les autorités chinoises ont déclaré que le rétablissement du contrôle judiciaire des condamnations à mort par la Cour populaire suprême avait entraîné une réduction importante du nombre d’exécutions en 2007. Pour étayer de telles affirmations, encore faudrait-il publier des statistiques nationales complètes et d’autres informations détaillés sur la peine capitale dans le pays. »

Pour Amnesty, cette baisse du nombre des exécutions pourrait notamment s’expliquer par les longs délais d’attente désormais imposés par la Cour populaire pour examiner les dossiers.



Pour en savoir plus :

Amnesty International
JO de Pékin : quel héritage pour les droits humains ?

Jeux olympiques de Pekin
En 2001, 51 des 115 électeurs du CIO attribuent les Jeux olympiques à Pékin. Les droits de l’homme sont évoqués et la Chine s’engage à progresser. Dès lors, au sein de l’opinion publique, deux camps s’affrontent. Ceux qui trouvent ce « cadeau olympique » inacceptable et les autres, qui voient en ces Jeux un tapis rouge vers la démocratie...

Peine de mort en Chine :
La victime d'un homme exécuté réapparaît (17 juin 2005)

La Chine
Entre histoire, politique et tourisme
En 4000 ans d’histoire, la Chine a vu se succéder les empires et les régimes totalitaires. République populaire depuis 1949, elle est dirigée d’une main de fer par un gouvernement communiste se réclamant de Marx et de Lénine.




 

Revoltes.org Portail d'information sur la peine de mort / www.revoltes.org / @contactez-nous