Revoltes.org - Portail d'information sur la Peine de Mort
 


L'affaire en un clin d'œil



8 hommes et 1 femme de nationalité australienne sont accusés de trafic de drogue. Ils transportaient 8.3 kg d'héroïne.

L'Indonésie punit les trafiquants de drogue de la peine de mort. Le président a réaffirmé ses positions dans cette affaire. Le 27 mai 2005, une Australienne de 27 ans, Schapelle Corby, fut condamnée à 20 ans de prison pour trafic de marijuana par le même tribunal. En 2004, trois ressortissants étrangers ont été fusillés en Indonésie pour trafic de drogue.

 


   
   
   
 

1 juillet 2005
En Indonésie, 9 Australiens s'exposent au peloton d'exécution


Un peu plus d'un mois après l'affaire Corby, 9 Australiens vont à nouveau être présentés devant la justice indonésienne pour trafic de stupéfiants.


Les faits sont plus graves et ces 8,3 kg d'héroïne, dissimulés sous leurs vêtements à l'aéroport de Bali, pourraient leur coûter la vie.

Le procureur réclame la peine de mort par fusillade pour les 8 hommes et la femme accusés.

 
 

En avril dernier, 4 jeunes Australiens s'apprêtent à embarquer à l'aéroport de Bali. Le plus âgé a 29 ans, les plus jeunes n'ont que 19 ans. Une femme de 27 ans les accompagne. Sous leur vêtements, attachés autour du torse, ils dissimulent une quantité démesurée de drogue : 8 kilos et 300 grammes d'héroïne, qu'ils espèrent ramener au pays. Ils transpirent à grosses gouttes, tandis qu'ils s'approchent du portique de sécurité. Encore un pas et c'est la liberté.

On peut imaginer la suite… Un chien policier qui flaire, sans doute, le produit. Les douaniers qui les menottent et les escortent dans une salle à l'écart, la fouille, la découverte, la peur, l'incarcération.

Les 4 jeunes Australiens ne tardent pas à donner des noms. Leurs 5 complices sont arrêtés, pour la plupart dans un hôtel, sur la plage de Kuta, en possession de drogue. Ils sont désormais 9. 8 hommes et une femme, suspectés de trafic d'héroïne, s'exposant au peloton d'exécution. Le plus jeune d'entre eux, Matthew James Norman, n'a que 18 ans.

Des peines exemplaires pour les trafiquants de drogue

Les 9 Australiens seront jugés en 6 procès distincts. Aujourd'hui, lors d'une conférence de presse, le chef de la police indonésienne, le général I Made Pastifika, a donné le ton : " Il faut que les gens comprennent qu'en Indonésie, les trafiquants de drogue méritent la peine de mort ". Plus tôt dans la semaine, le président d'Indonésie s'engageait à ne pas gracier les trafiquants de drogue et exhortait la justice à faire preuve de la même sévérité envers les étrangers.

En octobre 2004, deux Thaïlandais accusés de trafic de stupéfiants ont été fusillés. Quelques mois auparavant, un Indien était exécuté pour trafic d'héroïne malgré de nombreux appels internationaux à la clémence.

L’affaire Schapelle Corby en toile de fond

Le tribunal en charge de cette affaire est le même qui avait condamné, le 27 mai dernier, la jeune Australienne Schapelle Corby à vingt années de réclusion. Cette esthéticienne de 27 ans a été arrêtée dans ce même aéroport de Bali avec un sac rempli de plus de 4kg de cannabis. Schapelle Corby a toujours clamé son innocence, prétendant que la drogue avait été placée dans ses bagages à son insu. L’opinion publique australienne s’est passionnée pour cette belle femme au regard sincère. Schapelle risquait la peine de mort et l’Australie toute entière a retenu son souffle au moment du verdict, diffusé en direct à la télévision, dans tout le pays.

La version de Schapelle Corby n’a pas convaincu Linton Sirait, le président du tribunal : « Il est judiciairement et de façon convaincante établi que (l’accusée) a commis un crime ». Lorsqu’il prononce la sentence de vingt années de réclusion, Schapelle Corby s’effondre dans les bras de ses avocats avant de rassurer ses parents : « ça va aller, ça va aller. »

Le gouvernement australien tente de sauver la vie de ses ressortissants condamnés à mort

Dans le cas de l’affaire Schapelle Corby, John Howard, premier ministre australien, s’est dit ému par le verdict, tout en exhortant ses concitoyens à l’accepter. L’Australie ne tentera rien.

D’autres cas ailleurs dans le monde préoccupent les autorités australiennes. Le 13 juin 2005, la peine de mort a été réclamée au Koweït contre un Australien suspecté de terrorisme. 3 jours plus tôt, la radio d’état vietnamienne annonçait la condamnation à mort d’un Australien de 46 ans, accusé de trafic d’héroïne. Il n’existe aucun accord d’extradition entre l’Australie et le Vietnam, mais Chris Elleson, ministre australien de la justice, ne désespère pas : « Nous avons eu de bons résultats avec d’autres ressortissants australiens condamnés à mort au Vietnam, à Singapour et bien sûr, en Indonésie. »






Pour en savoir plus

Comité de soutien à Schapelle Corby
http://www.dontshootschapelle.com

Ambassade de France en Indonésie
Point de la situation en Indonésie (notamment en matière de peine de mort)
ttp://www.ambafrance-id.org

 

 

Revoltes.org Portail d'information sur la peine de mort / www.revoltes.org / @contactez-nous