Revoltes.org - Portail d'information sur la Peine de Mort


   
   
   
 

Zacarias Moussaoui échappe à la peine de mort

4 mai 2006 / Cette nuit aux Etats-Unis, les 12 jurés du très médiatique procès de l'unique inculpé des attentats du 11 septembre ont rendu leur verdict : la perpétuité. Le français d'origine marocaine échappe ainsi à la peine capitale.

 
 

La perpétuité est incompressible aux Etats-Unis. Sauf si le Président américain le gracie, Moussaoui finira donc sa vie dans la prison fédérale du Colorado, la plus sécurisée du pays ; lui qui a plaidé coupable de complicité dans les attentats meurtriers du 11 septembre 2001 contre les tours jumelles du World Trade Center, du Pentagone de Washington et probablement du Capitole.


Un coupable avoué, unique et idéal

Zacarias Moussaoui, unique inculpé des attentats terroristes de New York et de Washington le 11 septembre 2001, avait plaidé coupable de six chefs d'accusation, affirmant qu'il aurait dû piloter un cinquième avion destiné à s'écraser sur la Maison Blanche. Hautain et provocateur, il a déclaré ne ressentir aucun remord et souhaiter la mort de nombreux autres Américains.


Délibérations de 41 heures

Une première phase du procès devait déterminer si le comportement de Moussaoui était passible de la peine de mort. Oui, avait répondu le jury.

Puis, une deuxième phase devait déterminer la nature de la sanction. Les 12 membres du jury - trois femmes et neuf hommes - se sont isolés durant 41 heures avant de se mettre d'accord. Ils avaient le choix entre la réclusion à vie et la condamnation à mort, plaidée par les procureurs fédéraux. Tous devaient avoir un avis unanime sur la question. On ose donc croire que les débats furent argumentés.

A l'issue de longues heures de discussions, le jury a trouvé des circonstances atténuantes à l'accusé qui lui sauvent la vie : le rôle mineur qu'il a joué dans la préparation des attentats du 11 septembre et son enfance difficile et violente.


" Amérique, tu as perdu "

Calmement assis, en prière, durant la lecture du verdict, Moussaoui a quitté la salle en s'écriant " Amérique, tu as perdu ". Et d'ajouter en frappant dans ses mains " J'ai gagné ! ".

Les familles des victimes, présentes durant tout le procès, se disent satisfaites. Pour la majorité d'entre elles, justice a été rendue.


La perpétuité dans " l'Alcatraz des Rocheuses "

Zacarias Moussaoui ne pourra pas faire appel. Il terminera donc ses jours au Colorado, dans une prison réputée pour enfermer les plus dangereux détenus du pays. D'autres terroristes, notamment impliqués dans les attentats contre le WTC en 1993, y purgent leur peine. Tous sont soumis à la justice fédérale qui traite les dossiers relevant du code pénal fédéral (aux Etats-Unis, chaque état dispose de son propre arsenal judiciaire indépendant).

Surnommée " l'Alcatraz des Rocheuses ", on ne s'échappe pas de la prison fédérale du Colorado. Moussaoui sera confiné à l'isolement total 24 heures sur 24, dans une cellule minuscule où les meubles sont en béton.



Voir aussi

Sept exécutions capitales prévues en mai aux Etats-Unis - Alerte de la NCADP

1er mai 2006 / Les militants de la NCADP (National Coalition to Abolish the Death Penalty) émettent de sérieux doutes quant à la culpabilité de certains condamnés. C'est le cas de Sedley Alley, dont l'exécution est prévue le 17 mai prochain, dans l'état du Tennessee.

> suite : Des culpabilités contestées




 
 

Revoltes.org Portail d'information sur la peine de mort / www.revoltes.org / @contactez-nous