Revoltes.org - Portail d'information sur la Peine de Mort
 


L'affaire en un clin d'œil



Le Vietnam vient d'annoncer la condamnation à mort d'un citoyen australien d'origine vietnamienne

Mai Cong Thanh est accusé du trafic de 2kg d'héroïne

La diplomatie australienne tente une conciliation, bien qu'il n'existe aucun accord d'extradition entre les 2 pays

La loi sur les stupéfiants vietnamienne est l'une des plus sévères du monde

 

   
   
   
Vietnam
 

10 juin 2005
La radio d'état vietnamienne vient d'annoncer la condamnation à mort d'un Australien accusé de trafic de drogue


Au Vietnam, où la loi sur les stupéfiants est l'une des plus sévères au monde, Mai Cong Thanh, Australien d'origine vietnamienne, risque de payer de sa vie le trafic de 2kg d'héroïne. Le gouvernement vietnamien vient d'annoncer qu'il sera exécuté. L'Australie tente une conciliation diplomatique.

Thanh et l'un des ses deux complices ont été arrêtés en mai 2003 à l'aéroport de Saigon. Ils transportaient près de 2kg d'héroïne.

Le deuxième homme a été jugé irresponsable et un troisième complice a pris la fuite. Mai Cong Thanh a donc affronté seul ses juges, qui viennent de le condamner à la peine de mort par peloton d'exécution.

 
 

L'Australie tente de lui épargner la vie

Le Ministre australien de la justice tente l'impossible pour épargner la vie de son concitoyen : " Nous l'avons fait avec d'autres ressortissants australiens condamnés à mort au Vietnam, à Singapour et bien sûr en Indonésie ", mais il n'existe aucun accord d'extradition entre l'Australie et le Vietnam.

Le Vietnam applique l'une des plus sévères lois du monde en matière de lutte anti-drogue. Dès 300 grammes d'héroïne, les trafiquants s'exposent à la peine de mort.



 

 

Revoltes.org Portail d'information sur la peine de mort / www.revoltes.org / @contactez-nous